www.michelberetti.net
Œuvres    
Temps modernes

Cordes classiques, Temps modernes est un concert-spectacle qui accorde musique et théâtre, faisant alterner les morceaux du concert avec des scènes dramatiques. Temps modernes convie les spectateurs à la traversée du 20e siècle. Jamais on n’avait vu de tels bouleversements dans les arts, notamment dans la musique, se heurter avec des révolutions, des régimes dictatoriaux, deux guerres mondiales, des génocides. L’évolution des formes musicales s’en est trouvée brisée, déviée, ou a emprunté d’autres chemins, tandis que les musiciens se retrouvaient dispersés, réduits au silence, ou assassinés. Les compositeurs joués dans ce concerts-spectacle sont représentatifs de ce siècle chaotique.

orchestre à cordes de Limoges et du Limousin

Cordes classiques, Temps modernes, Limoges 2012

 

direction musicale : Elina Kuperman
textes : Michel Beretti
mise en scène : Anton Kouznetsov
costumes : Joël Viala

Vladimir Barbera, Stéphane Bensimon, Guillaume Delalandre, Elisa Delorme, Clément Delpérié, Marie-Anne Denis, Timothée François, Teymuraz Glonti, Guillaume Laloux, Teresa Lopez-Cruz, Simon Mauclair, Léa Miguel, Nolwenn Peterschmitt, Elsa Ritter, Jean-Baptiste Tur
comédiens de l'Académie, Ecole supérieure professionnelle de Théâtre du Limousin

Karen Jeauffreau (violon solo)
Helena Lyda-Mondesir,  Albi Binjaku, Valérie Brusselle, Alexandre Cardenas, Nina Skopek, Christiane Soussi, Yves Tison (premiers violons)
Louis da Silva Rosa, Michel Fougerol, Sylvie Mériot, Eliane Philippon, Junko Senzaki, Marijana Sipka (seconds violons)
Jean-François Saliès (alto solo), Brigitte Bordedebat, Francis Chapeau, Lise Pathé (altos)
Julien Lazignac (violoncelle solo), Philippe Deville, Eric Lyda, Antoine Payen (violoncelles)
Barbara Degrima (contrebasse solo), Thierry Barone (contrebasse)
Orchestre de Limoges et du Limousin
Frantz Doré (intendant), Nadine Fortin (chargée de développement, action culturelle)création à l'Opéra de Limoges le 24 novembre 2012

création le 24 novembre 2012 à l'Opéra-Théâtre de Limoges

Cordes Classiques, Temps modernes, Limoges, 2012

Cordes classiques, Temps modernes, Limoges, 2012

 
À lire également
Madame Tirailleur (2019)
1914, quelque part dans un village d’Afrique de l’Ouest. Ouleye est fière d’avoir épousé un tirailleur sénégalais de l’armée coloniale des Français. Mais voilà la Grande Guerre. Bravant la réprobation des femmes, Ouleye revêt l’uniforme pour suivre son mari en France sur les champs de bataille : elle a peur qu’une Blanche lui vole son mari, et n’est-elle pas une bonne épouse dont le devoir est d’assurer à son mari la cuisine et le lit ? Ainsi Ouleye va-t-elle jeter sur la France, la guerre et le monde étrange des Blancs son regard faussement naïf et décalé…
 
Alima Togola enregistre Mme Tirailleur à Joliba FM
 
"En couple" dans les Lycées de Sikasso (Mali) (2021)
"En couple" Lycees de Sikasso 2021

Créée en 2015 à Cotonou, au Bénin, En couple continue son chemin dans les Lycées de Sikasso, au Mali, où des lycéens ont choisi d'en jouer des extraits, et à l'Institut national des Arts de Bamako où la pièce a été prise comme travail de diplôme. Jean-Marie Ambroise Traoré et Honorine Diama qui l'ont déjà souvent jouée envisagent de la reprendre dans la mise en scène d'Hypolitte Kanga.
 
Fin des représentations de la "Légende Baoulé" (2021)
Le retour de l'épidémie en Europe a obligé les deux compagnies Deux Fois Rien (Suisse) et des Pataclowns (Bénin-Côte d'Ivoire) à annuler les dernières représentations de "La Légende Baoulé" prévues fin 2020. On ne verra plus ce beau spectacle d'ombres. Mais Fidèle Baha, Hyacinthe Brika, Anne Compagnon, Christelle Nicod et leurs collaborateurs ont tout de même donné 105 représentations et fait rêver 10 000 enfants pendant deux ans, en Suisse et en France, puis au Bénin, au Togo et en Côte d'Ivoire.