www.michelberetti.net
Œuvres    
L'Odyssée de l'Univers

en collaboration avec Damien Gauthier, et Joanathan Ellis et Roger Wolf, physiciens au CERN

avec :
Catherine Delmar
Hélène Firla
Damien Gauthier
Georges Grbic
et Gus, le chat quantique

mise en scène : Simone Audemars
scénographie : Roland Deville
costumes : Veronica Segovia
lumières : Christophe Pitoiset
vidéo : Christian Nahoun
régie générale : Pierre Laurent
installation plateau : Gianni Kaeser Ceriani

production : Compagnie FOR / coproduction : L'Organon

création au Théâtre du Châtelard, Ferney-Voltaire, le 22 juin 2012


Jonathan Ellis dans son bureau du CERN en février 2012


la formule générale de l'Univers (ne pas effacer ! )

Quoi de plus banal que la chute d'une tartine du côté du beurre? C'est une expérience que chacun de nous a pu faire et qui illustre parfaitement la loi de Murphy (loi de l'emmerdement maximum). La chute d'une tartine beurrée illustre aussi la loi de la gravité.
Mais pour les théories les plus récentes (et des plus sérieuses), notre monde est peut-être une gigantesque tartine en trois dimensions découpée dans la gelée de l'univers qui en comporterait bien d'autres...
En 5 tableaux et 75 minutes, L'Odyssée de l'Univers rend sensibles autant qu'intelligibles les révolutions scientifiques successives qui ont changé notre façon d'être au monde.

UN : au 18e siècle, Emilie du Châtelet avec son amant Voltaire démontre à M. du Châtelet, son mari, les théories de Newton grâce à la chute de sa tartine beurrée. La Terre n'est donc pas plate et posée sur le dos d'une tortue, comme le croit la servante ? Mais si les astres sont soumis aux lois rigoureuses de l'attraction universelle, que devient la liberté de l'Homme? (vidéo)

DEUX : à l'Hôtel Infini qui affiche complet, on trouve toujours une chambre libre, si par une nuit un voyageur de commerce y met les pieds. A l'Hôtel Infini, où le Voyageur rencontre deux serveuses plus qu'un peu cinglées et où un vieil homme à la chevelure blanche ébouriffée joue du violon dans les couloirs, se trouvent éclaircies toutes les questions possibles sur la relativitié générale.
 

page 1 / 2 >>
 
À lire également
Madame Tirailleur (2019)
1914, quelque part dans un village d’Afrique de l’Ouest. Ouleye est fière d’avoir épousé un tirailleur sénégalais de l’armée coloniale des Français. Mais voilà la Grande Guerre. Bravant la réprobation des femmes, Ouleye revêt l’uniforme pour suivre son mari en France sur les champs de bataille : elle a peur qu’une Blanche lui vole son mari, et n’est-elle pas une bonne épouse dont le devoir est d’assurer à son mari la cuisine et le lit ? Ainsi Ouleye va-t-elle jeter sur la France, la guerre et le monde étrange des Blancs son regard faussement naïf et décalé…
 
Alima Togola enregistre Mme Tirailleur à Joliba FM
 
"En couple" dans les Lycées de Sikasso (Mali) (2021)
"En couple" Lycees de Sikasso 2021

Créée en 2015 à Cotonou, au Bénin, En couple continue son chemin dans les Lycées de Sikasso, au Mali, où des lycéens ont choisi d'en jouer des extraits, et à l'Institut national des Arts de Bamako où la pièce a été prise comme travail de diplôme. Jean-Marie Ambroise Traoré et Honorine Diama qui l'ont déjà souvent jouée envisagent de la reprendre dans la mise en scène d'Hypolitte Kanga.
 
Fin des représentations de la "Légende Baoulé" (2021)
Le retour de l'épidémie en Europe a obligé les deux compagnies Deux Fois Rien (Suisse) et des Pataclowns (Bénin-Côte d'Ivoire) à annuler les dernières représentations de "La Légende Baoulé" prévues fin 2020. On ne verra plus ce beau spectacle d'ombres. Mais Fidèle Baha, Hyacinthe Brika, Anne Compagnon, Christelle Nicod et leurs collaborateurs ont tout de même donné 105 représentations et fait rêver 10 000 enfants pendant deux ans, en Suisse et en France, puis au Bénin, au Togo et en Côte d'Ivoire.