www.michelberetti.net
Œuvres    
Julie et quelques autres
fantaisie théâtrale autour de l'oeuvre de Georges Bataille

Julie et quelques autres

de Michel Beretti, fantaisie théâtrale autour de l’œuvre de Georges Bataille

avec :
Camille Bouzaglo
François Revaclier

Isabelle Tozic
mise en scène : André Steiger
décors et costumes : Florence Magni
administration : Christine-Laure Hirsig

production : Compagnie T'ACT / Théâtre de l’Orangerie

création au Théâtre de l’Orangerie le 26 août 2006

« Pour être entendue, la sexualité ne doit pas être gesticulée, mais parlée », dit André Steiger. Le corpus du délit s’organise autour d’un récit (voire d’un roman, unique en son genre) de Georges Bataille : Julie. Texte mystérieux, polymorphe, méconnu. Sa structure est celle d’un mélodrame. La scène est en France, à l’orée de la guerre 39-45. La scène est dans une maison retirée. La scène est dans une chambre, autour d’un lit. Cette scène a une coulisse, que Bataille situe très précisément : à Genève… Et cela raconte (par exemple) comment la littérature et le théâtre se sont ligués pour étaler le monde étrange de nos désirs et de nos jouissances.
Sur cette scène où l’espace du privé devient résolument public, Bataille… Et avec lui ces mots auxquels il a su donner un sens imparable : l’impossible, l’extase, l’expérience intérieure… Sans omettre quelques dérives parodiques, qui semblent induites par le statut même de ce texte impur, étrangement dialogué, maintenu dans une sorte d’inachèvement forcé – comme reste inachevé, sinon manqué, le suicide d’Henri, qui espérait la visite de Julie… Or Julie viendra, ou reviendra, contre toute attente, bien sûr.
Le sujet est sérieux : il implique notre manière de vivre, contrainte et hasardeuse. (…) »

André Steiger, avec Yves Laplace

Julie et quelques autres

Julie et quelques autres

photos extraites de la réalisation vidéo de Maurizio Giuliani

 
À lire également
Madame Tirailleur (2019)
1914, quelque part dans un village d’Afrique de l’Ouest. Ouleye est fière d’avoir épousé un tirailleur sénégalais de l’armée coloniale des Français. Mais voilà la Grande Guerre. Bravant la réprobation des femmes, Ouleye revêt l’uniforme pour suivre son mari en France sur les champs de bataille : elle a peur qu’une Blanche lui vole son mari, et n’est-elle pas une bonne épouse dont le devoir est d’assurer à son mari la cuisine et le lit ? Ainsi Ouleye va-t-elle jeter sur la France, la guerre et le monde étrange des Blancs son regard faussement naïf et décalé…
 
Alima Togola enregistre Mme Tirailleur à Joliba FM
 
"En couple" dans les Lycées de Sikasso (Mali) (2021)
"En couple" Lycees de Sikasso 2021

Créée en 2015 à Cotonou, au Bénin, En couple continue son chemin dans les Lycées de Sikasso, au Mali, où des lycéens ont choisi d'en jouer des extraits, et à l'Institut national des Arts de Bamako où la pièce a été prise comme travail de diplôme. Jean-Marie Ambroise Traoré et Honorine Diama qui l'ont déjà souvent jouée envisagent de la reprendre dans la mise en scène d'Hypolitte Kanga.
 
Fin des représentations de la "Légende Baoulé" (2021)
Le retour de l'épidémie en Europe a obligé les deux compagnies Deux Fois Rien (Suisse) et des Pataclowns (Bénin-Côte d'Ivoire) à annuler les dernières représentations de "La Légende Baoulé" prévues fin 2020. On ne verra plus ce beau spectacle d'ombres. Mais Fidèle Baha, Hyacinthe Brika, Anne Compagnon, Christelle Nicod et leurs collaborateurs ont tout de même donné 105 représentations et fait rêver 10 000 enfants pendant deux ans, en Suisse et en France, puis au Bénin, au Togo et en Côte d'Ivoire.