www.michelberetti.net
Œuvres    
Calvin Genève en flammes

Calvin Genève en flammes
mise en scène : François Rochaix
musique : Guy Bovet
scénographie et costumes : Jean-Claude Maret
lumières : Yves Bernard
son : Graham Broomfield
chorégraphie : Tane Soutter
maquillage et coiffures : Leticia Rochaix-Ortis, Véronique Jaggi, Emmanuelle Pellegrin
directrice de production : Isabelle Collet

comédiens : Michel Kullmann (Jean Calvin), Ahmed Belbachir, Isabelle Bosson, Laurence Calame, Benjamin Kraatz, Christian Métraux, Laurence Montandon, David Pion, Marie Probst, Michel Rossy, Laurent Sandoz, Claude Vuillemin
Jean Lottaz, Christian Bolle et les acteurs-figurants de la Compagnie 1602

choeur placé sous la direction de Julian Villaraga (Guillaume Franc)
avec : Davide Autieri, Lorianne Cherpillod, Jorge Luis Carrillo, Josquin Gest, Lin Na, Aurélien Reymond, Radwa Shalabi, Reto Steffen, Jing Yuan, Bo Zhao

musiciens : Arabella Brayer, Francesco D'Urso, Rosario Rizzo

création à Genève le premier juillet 2009, devant le Mur des Réformateurs à la Promenade des Bastions
texte publié par les Editions Labor & Fides, Genève, 2009

"Un Calvin qui doute et qui n'est pas sûr de pouvoir tenir le rôle politique qu'on lui a imposé, un homme fasciné par les mystères de la Vie et par tout ce qui le dépasse, un amoureux de sa femme... Calvin comme on ne l'imaginait pas ! Calvin Genève en flammes montre avec fougue des confrontations palpitantes, des contradictions déchirantes, passionnantes. L'extraordinaire aventure d'une petite cité qui veut devenir "la nouvelle Jérusalem". Mais tous les Genevois ne sont pas prêts à payer le prix que fixe leur leader pour vivre la Réforme de manière exemplaire. Genève s'enflamme. Les rapports se tendent. Les "Libertins" refusent de changer leur train de vie ; certains s'inquiètent de la suspicion qui s'insinue subrepticement ; d'autres s'opposent aux nouvelles exigences de justice sociale ; d'autres encore se sentent menacés par l'arrivée massive de réfugiés dans leur ville. Calvin est né dans un siècle de chaos et de violence. Il critique le clergé de l'époque dangereusement corrompu et se met ainsi en danger. Guide autoritaire et idéologue implacable, il est sans pitié pour qui lui résiste. Il divise les Genevois, mais les marque à jamais. La Réforme s'impose et Genève devient un centre intellectuel de l'Europe."
 

 


Françoise Favre. – "Votre Calvin, gardez-vous le bien!" 


Le comédien qui joue Calvin. – "Et tu ne te lézardes pas, statue de pierre!" 

photos Marc Vanappelghem

Calvin Genève en flammes raconte l'histoire d'une communauté faisant collectivement un choix qui engage son avenir. Cette communauté a décidé de prendre un parti aventureux où tout est à inventer; elle a décidé, tout aussi volontairement, de se placer sous une loi qui contraint ses membres à renoncer à certaines libertés, de bâtir une cité exemplaire, plus solidaire et plus juste, et, pour y parvenir, d'éduquer ses citoyens. Pour atteindre ce but, cette communauté s'est donnée une autorité morale en la personne d'un homme que rien ne prédisposait à cette tâche. La pièce raconte encore comment la réalisation de cette utopie s'est poursuivie, comment les choix intiaux ont été combattus, niés, ou pervertis, comment la communauté s'est trouvée divisée, transformée, ressoudée par la force. Elle évoque enfin les questions que cet homme a soulevées, non pas tout seul, mais avec la communauté qui l'avait choisi, ou contre elle, de la pertinence de ces questions toujours, pour nous, posées.

 
À lire également
Madame Tirailleur (2019)
1914, quelque part dans un village d’Afrique de l’Ouest. Ouleye est fière d’avoir épousé un tirailleur sénégalais de l’armée coloniale des Français. Mais voilà la Grande Guerre. Bravant la réprobation des femmes, Ouleye revêt l’uniforme pour suivre son mari en France sur les champs de bataille : elle a peur qu’une Blanche lui vole son mari, et n’est-elle pas une bonne épouse dont le devoir est d’assurer à son mari la cuisine et le lit ? Ainsi Ouleye va-t-elle jeter sur la France, la guerre et le monde étrange des Blancs son regard faussement naïf et décalé…
 
Alima Togola enregistre Mme Tirailleur à Joliba FM
 
"En couple" dans les Lycées de Sikasso (Mali) (2021)
"En couple" Lycees de Sikasso 2021

Créée en 2015 à Cotonou, au Bénin, En couple continue son chemin dans les Lycées de Sikasso, au Mali, où des lycéens ont choisi d'en jouer des extraits, et à l'Institut national des Arts de Bamako où la pièce a été prise comme travail de diplôme. Jean-Marie Ambroise Traoré et Honorine Diama qui l'ont déjà souvent jouée envisagent de la reprendre dans la mise en scène d'Hypolitte Kanga.
 
Fin des représentations de la "Légende Baoulé" (2021)
Le retour de l'épidémie en Europe a obligé les deux compagnies Deux Fois Rien (Suisse) et des Pataclowns (Bénin-Côte d'Ivoire) à annuler les dernières représentations de "La Légende Baoulé" prévues fin 2020. On ne verra plus ce beau spectacle d'ombres. Mais Fidèle Baha, Hyacinthe Brika, Anne Compagnon, Christelle Nicod et leurs collaborateurs ont tout de même donné 105 représentations et fait rêver 10 000 enfants pendant deux ans, en Suisse et en France, puis au Bénin, au Togo et en Côte d'Ivoire.