www.michelberetti.net
Trop de diables sous leurs jupes
en collaboration avec Nathalie Hounvo-Yekpé

avec :
Eliane Chagas (Sourou)
Carole Lokossou (Akpé)
Nathalie Hounvo-Yekpé (Floris)
Sophie Metinhoué (Ifèdé)
Mariame Darra (Agossi)

mise en scène : Bénédicte Wenders

présentation d'une maquette au Théâtre du Châtelard, Ferney-Voltaire, grâce à une résidence offerte par la Compagnie FOR (direction Simone Audemars), décembre 2013

création le 13 novembre 2015 à l'Institut français de Cotonou (Bénin) puis le 14 novembre au Centre culturel Artisttik Afrika

Trop de diables sous leurs jupes création à Cotonou en novembre 2015

Quelque part en Afrique de l’Ouest, une cour commune où des femmes cuisinent, étendent leur linge, bavardent, plaisantent, se disputent, se confient et s’affrontent. Une dizaine de femmes, dont l’âge s’échelonne entre la soixantaine et l’adolescence, et qui ont différentes façons de concevoir l’amour et les relations avec les hommes.
A la fin de l’histoire, les destins des cinq personnages principaux se séparent : Ifèdé, malgré sa position sociale élevée, ne gardera son mari que parce qu’elle le domine et qu’elle a peur de se retrouver seule. Sourou, la folle de la cour, revivant l’ancienne épopée des Amazones du Dahomey, déclarera la guerre aux hommes. Akpé continuera de mener une vie d’obéissance et de résignation, tandis que sa fille Agossi partira chercher ailleurs l’amour absolu dont elle rêve. Floris comprendra qu’une femme ne peut entretenir avec les hommes une relation d’égalité que si elle conquiert son indépendance au risque de la solitude.

Trop de Daibles sous leurs jupes Cotonou 2015

Trop de diables sous leurs jupes est publié aux Editions Plurielles, Cotonou.