www.michelberetti.net
Biographie

Études de Philosophie et de Linguistique à l’Université de Genève.

Écrivain de théâtre : auteur de 121 pièces (janvier 2017), textes, adaptations, livrets d’opéra représentés sur les scènes européennes et africaines.

Théâtre lyrique :
Dramaturge de l’Opéra National de Paris de 1986 à 1995.
Dramaturgies : Oper Frankfurt, Hamburgische Staatsoper, National Theater Mannheim, Schwetzinger Festpiele.
Mises en scène : Oper Frankfurt, Ulmer Theater, Pfalztheater Kaiserslautern, Badisches Staatstheater Karlsruhe, Opéra-Comique (Paris).

Der Golem Opera Ulm
Der Golem, mise en scène M. Beretti, scénographie et costumes Eric Chevalier

Expérience d'enseignement :
Lecture comparative des textes théâtraux contemporains depuis Bernard-Marie Koltès dans les Ecoles professionnelles de théâtre et les classes pré-professionnelles des Conservatoires.
Conférences musicologiques : Opéras de Limoges, Reims, Paris, Conservatoire de Paris, Cité de la Musique.
Formation des enseignants à l’atelier d’écriture et à l'enseignement du théâtre en classe, ateliers d'écriture : académies de Versailles, Dijon, Besançon.
Dramaturgie de la voix à l'Université de Lausanne.

Sociétaire de la SACD-Suisse de 1976 à 1984, de la SACD de 1984 à 2000 et depuis 2010, entre-temps membre de la SSA (Société Suisse des Auteurs). Membre des Ecrivains Associés du Théâtre (EAT).

Comités de lecture : Prix Sony Labou Tansi des lycéens, Eurodram, SSA.

Bourses et résidences : La Chartreuse – Centre national des Ecritures du Spectacle (2006, 2008, 2010, 2011), Association Beaumarchais, Zuger Kulturstiftung Landis & Gyr, Fondation pour la Mémoire de la Shoah, Pro Helvetia, « Par-dessus le mur, l’écriture » – Saute-frontières, 2004 ; Maisons-Mainou, Vandœuvres , 2000-2006.




photo Sandro Campardo / Keystone

Biographie courte (janvier 2017)

Philosophe et linguiste de formation (Université de Genève), écrivain de théâtre, Michel Beretti est aujourd’hui l’auteur de plus d'une centaine de textes, pièces, adaptations, traductions et livrets d’opéra représentés sur les scènes européennes et africaines.
Dernières créations ou en cours de répétition ou d'écriture : Au Paradis, les femmes ne pètent pas (en répétition à Bamako et Cotonou, après une première lecture à Brazzaville, Festival Mantsina sur Scène, 2016), 4928 ou le Voyage en Suisse de Rosette W. (Neuchâtel, 2016), La Querelle de la Paix (Fribourg, 2016), Madame Tirailleur, pour et avec Armelle Abibou (première lecture à Reims, 2016), Poisson braisé, sur l’amour entre femmes africaines, pour Fatima Tchiombiano et Nadège Ouedraogo, Les enfants du chaos, en collaboration avec le metteur en scène Jean-Claude Berutti.
Michel Beretti enseigne la lecture comparative des textes théâtraux contemporains dans les écoles de théâtre professionnelles en France et en Suisse, anime des résidences d’écriture (« Textes en Scènes », Bénin, 2015 et 2016) ou des formations à l’écriture théâtrale en Afrique de l’Ouest (récemment pour 15 auteures maliennes à Bamako, avec le soutien de la Coopération suisse au Mali, 2016) et présente chaque année les écritures théâtrales d’aujourd’hui aux Francophonies en Limousin (« L’Imparfait du Présent »).
Plusieurs de ses pièces ont été écrites grâce à des bourses Beaumarchais-SACD et de Pro Helvetia, en résidence à la Chartreuse–CNES, à la Zuger Kulturstiftung Landis & Gyr, à Maisons-Mainou (Genève)…
Informations sur les pièces, les chantiers en cours et l’actualité des spectacles sur www.michelberetti.net
Contact michel.beretti@gmail.com

 
À lire également
Entrent Mary Shelley et Casanova... (2018)
 
collage Philippe Macasdar
Philippe Macasdar, directeur du Théâtre Saint-Gervais (Genève) m'écrit (25 septembre 2017) : "Rencontres (dialogues ?) imaginaires. Une collection pour raconter une Genève faite d'écrivains y étant passés et pour certains installés, plus ou moins acceptés, plus ou moins inspirés, plus ou moins heureux; certains repartis ailleurs, pour y revenir ou plus jamais; d'autres enfin n'ayant pu y entrer, stopper net à la frontière... Genève est la patrie des écrivains. Paradoxale, rétive et poreuse, généreuse et ombrageuse. Genève qui se nourrit et qui nourrit. Terre d'accueil propice à la réflexion, à l'inspiration, à la création..."
 
Hunting the Blue Whale (2018)
 
Hunting the Blue Whale est un projet d'écriture numérique collective débouchant sur un spectacle théâtral pour plusieurs établissements scolaires. Il sera réalisé au cours de l'année scolaire 2018-9 à l'Ecole de Culture Général de Fribourg. Contact a été pris avec d'autres établissements scolaires en Suisse, en France et au Mali.
Alexandre Doucin - projet Govi
 
 
Pêcheuses de Lune (2018)
Il y a Tantie Fatou, l'aînée, couturière, qui a préféré fuir la vie réelle en vivant avec une foule de défunts qui se disputent le monopole de la télévision et mettent à tout instant leur grain de sel dans la conversation. Il y a Awa qui torche les vieux dans une maison de retraite et qui le fait de bon coeur par respect pour ces aînés dont la famille ne veut pas voir la dégradation de la vieillesse. Il y a Patience, femme de ménage, honnête et naïve, dont le travail harassant est exploité sans vergogne par un compatriote, car la solidarité entre Africains migrants n'existe pas: au contraire, chacun essaie d'enfoncer l'autre pour qu'il n'accède jamais à un niveau supérieur. De la même façon qu'Awa se prétend infirmière et Patience "technicienne de surface", Adjara, pourtant brillante diplômée en Droit, ment elle aussi en disant qu'elle est avocate, alors qu'elle se prostitue pour aider sa famille. Et sur le marché de Bamako, voilà enfin Ouleye que les mensonges des autres ont convaincue de partir à son tour...